AURORE AULONG

english

 

Trouvailles*

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours regardé par terre.
J'ai rarement trouvé de l'argent mais je suis encore plus rarement tombée.
Cette faculté m'a amenée très jeune à collecter des "trouvailles" qui souvent étaient des restes issus d'animaux, de végétaux ou de minéraux.

Enfant, je n'étais pas difficile à combler. 
L'amant de ma mère me donnait leurs boîtes vides de Durex que je remplissais d'insectes morts collectés autour de la maison ou sur les pare brises des voitures. 
Entre les pages des Tout l'Univers je glissais ailes de papillons et coquelicots.
Chaque dimanche matin, il était coutume de faire "le grand ménage" et je dépoussiérais cailloux et fossiles que j'avais trouvé et que j'accumulais sur les planches fraîchement cirées de l'étagère.
Je trouvais un jour un squelette de grenouille intact qui tomba en morceaux lorsque j'essayais de le récupérer. J'y vis un signe. 
Les os des animaux généraient chez moi un malaise. Il y avait toujours une charogne près de la maison. Les chiens adoraient se rouler dedans. On devait les laver, sans quoi ils empestaient. Puis ma mère les arrosait d'une bouteille de Kouros qu'elle avait trouvé en faisant des ménages dans un hôtel en centre ville.

En résidence depuis lundi dans le Limousin, je m'aperçois aujourd'hui que cette habitude de collecter ces vestiges de vie, ces témoins, a repris de plus belle et dans chaque endroit que je découvre je ramasse un souvenir.

Collection de trouvailles photographiées :

 

1. Pinces d'écrevisses trouvées au bord de la Gorre. Elles m'ont remémoré la pêche aux écrevisses avec mon frère.

2. Mousse de Notre Dame de la Paix. Collectée alors que j'attendais une apparition de la Vierge.

3. Plume de chouette chevèche trouvée par Bart dans la grange, gardée pour sa transparence étonnante.

4. Plume de geai des chênes et corps de scarabées noirs décapités. Lorsque nous étions enfants, ma mère nous disait que voir un geai s'envoler devant nous était signe de chance. Passionnée d'Egypte ancienne en 6ème, je dessinais des scarabées le soir dans ma chambre. Plus tard, en regardant un documentaire animalier, je penserais à Sisyphe en observant un bousier.

5. Petite couronne.

6. Paillettes de la terre.

7. Amulette.

8. Branches siamoises.

9. Elle me rassura lorsqu'un troupeau de vaches limousines fonça sur moi.

10. Sur le chemin des dolmens. Epines de Sequoiadendron Sempervirens.

11. Patte de taupe. Corps trouvé sur la mezzanine de la grange.

12. Aile de libellule photographiée juste avant qu'elle ne s'envole et disparaisse.

 

*projet réalisé lors de ma résidence chez les Polyculteurs.